O Montanhes

Parque Natural do Alvão

Consacré comme une zone protégée en 1983, le parc naturel d'Alvão s'étend entre les comtés de Mondim de Bastos et Vila Real.
Ses villages sont typiques des environs montagneux de Trás-os-Montes, avec des structures de granit et de schiste et des toits de chaume ou d'ardoise, parmi lesquels Lamas de Olo et Ermelo sont des exemples clairs.

Pinhão

Au coeur du Douro, patrimoine de l'UNESCO, se trouve le magnifique village de Pinhão. À la différence de beaucoup d'autres villes ou villages dans la région, Pinhão est relativement récent, ayant été fondé au 19ème siècle. Aujourd'hui, ce petit village du Douro reçoit des milliers de touristes par an, arrivant en bateau ou sur le célèbre train touristique.

Palácio de Mateus

L'exemple classique du style baroque, le palais ou manoir de Mateus remonte au 18ème siècle. Sa construction a été signée par Nicolau Nasoni, dont le travail d'architecture le plus célèbre est connu dans le territoire national est la Tour des Clercs (Porto).

Musée d'archéologie et de numismatique

Installé dans un bâtiment du XVIIIe siècle, le musée d'archéologie et de numismatique de Vila Real a ouvert ses portes en 1997.
Sa collection vaste et riche a été construite par la donation condescendante de la collection privée du Père João Parente, figure académique acclamée dans le domaine de l'archéologie et de la numismatique, dont la passion et l'enthousiasme ont culminé avec l'inauguration de ce musée.

Corgo Park

Corgo Park est situé sur les rives de la rivière qui donne son nom, et a une superficie d'environ 33 hectares; est relié au Parc Forestier, véritable poumon de la ville, et intègre divers équipements: terrains multisports, sentiers pédestres, aire de pique-nique Codessais (équipée de grillades et tables), piscines municipales ouvertes, aire de jeux pour enfants, cafés et salons de thé ; il est encore possible de voir de vieux moulins, certains d'entre eux récupérés.

Sanctuaire de Panoias

Le sanctuaire de Panoias a été construit dans la transition du 18ème siècle. II pour le siècle. III par le sénateur romain Caius Calpurnius Rufinus, dédié aux divinités infernales, dirigé par Serapis, et aux divinités des Lapiteas, groupe ethnique indigène de la région.